Biographie

Le maestro autrichien Peter Sommerer, après seulement une saison a été nommé directeur musical de l’Orchestre symphonique du Schleswig-Holstein. Il est régulièrement reçu comme chef d’orchestre invité au niveau international en plus de ses fonctions dans cette maison. Il a dirigé l’Orchestre royal de Copenhague, l’Opéra de Zurich, l’Orchestre symphonique de Hambourg, l’Orchestre philharmonique de Graz, l’Orchestre symphonique austro-iranien de Téhéran, les orchestres philharmoniques de Lübeck, Magdebourg et Jena, l’Orchestre Philharmonique du Danemark du Sud, ainsi que régulièrement aux États-Unis et au Canada.

Au commencement de la saison 2018/19, il fera ses débuts sud-coréens avec l’Orchestre Philharmonique de Bucheon.

Des productions d’opéra comme « Le Grand Macabre » de Ligeti, « Lucia di Lammermoor » de Donizetti, « Cardillac » de Hindemith, « La Traviata » de Verdi, « Lulu » d’Alban Berg, « Don Quichotte » de Massenet ou « Carmen » de Bizet, qui ont récemment reçu autant d’éloges du public que de la presse, soulignent sa polyvalence.

Dans le domaine symphonique, son cycle de symphonies d’Anton Bruckner et la « Symphonie alpine » de Richard Strauss ont particulièrement attiré l’attention au niveau national. Son souci de promouvoir les jeunes musiciens s’exprime par la reprise de la direction artistique de la « Jeune Philharmonie de Brandebourg » au début de la saison à venir.

Peter Sommerer dirige actuellement, pour la maison de disques « haenssler », l’Orchestre Symphonique du Schleswig-Holstein, une production de CD de musique scandinave qui sortira en 2018. En novembre 2017, Deutschlandradiokultur enregistrera le deuxième concert symphonique de l’Orchestre symphonique du Schleswig-Holstein sous sa direction.

La période de 2002 à 2005, en tant qu’assistant permanent de Michael Boder, qui l’a conduit à l’Opéra national de Vienne, l’Opéra national de Saxe à Dresde, l’Opéra national de Berlin et le Théâtre national de Munich, a été particulièrement marquante. Il a également travaillé comme assistant musical au Festival de Salzbourg 2004. Durant cette période, Peter Sommerer a acquis un vaste répertoire d’opéras de Richard Wagner et Richard Strauss. Peter Sommerer a fait ses débuts en tant que chef d’orchestre à l’opéra avec « Marco Polo » de Tan Dun pendant ses études (Université de musique et des arts de la scène de Vienne) au « Neue Oper Wien » en 1998, dont l’accent était mis sur les productions de théâtre musical des XXe et XXIe siècles.

Presse

Presse Spielzeit 2012/13

3. Concert symphonique

« Au 3e concert symphonique de l’Orchestre symphonique du Schleswig-Holstein, Stojan Krkuleski, 26 ans, vainqueur de la compétition musicale ARD 2012, NDLR, joue le concert de clarinette Nº 2 en mi bémol majeur de Carl Maria von Weber. Et tandis que l’orchestre livrait au plus jeune musicien dans ce concert d’opéra à la fois un rideau et un décor de très bon goût, il élevait son instrument au rang de Diva. (…) Un vrai moment de gloire. Auparavant, il y avait une version légère et aérienne de la Symphonie parisienne en mi bémol majeur de Haydn. Ici, les musiciens ont alterné avec des tempos et des puissances de sons vifs et animés dans un jeu allègre, de sorte que l’ennui n’a pas été une seule fois au rendez-vous. (…) Le Directeur général de la musique Peter Sommerer a conduit son ensemble d’une main de maître à travers la partition exigeante et à la rythmique souvent complexe (P. Tschaikowsky, 2éme symphonie, note), mettant on ne peut mieux en scène les timbres des différents instruments. Des marches espiègles, un pathos martial et ici et là un peu de l’âme russe. (…) Un beau concert ! » Flensburger Tageblatt, 14.12.2012

« (…) Peter Sommerer aborde l’œuvre avec beaucoup d’esprit (P. Tschaikowsky, Symphonie nº 2, NDLR), et ses musiciens se montrent sous leur meilleur jour. La cohabitation de basson et de cor dans le premier, le deuxième joué avec une transparence magnifique, le fougueux scherzo et aussi l’agitation allègre de fête populaire de la quatrième phrase excellent dans la réussite (…) »
Flensborg Avis, 13.12.2012

« (…) La Symphonie tardive Hob 1:84 de Joseph Haydn incarne de façon idéale le style de la” Wiener Klassik” : élégant, sans fioritures, parfois rapide et toujours avec une touche d’humour à la “Papa Haydn”. Les symphonistes bien disposés ont conféré surtout aux mouvements extérieurs de cette œuvre ravissante une finesse vaporeuse et un brio élastique que Peter Sommerer a exigé d’une “main légère”. (…) L’impression est la même pour la Symphonie n ° 2, “Petite Russie” de Peter Tschaikowsky (…) Notamment dans l’andante martial bouffonesque, on comprend la circonspection esquissée, la marche grotesque semblait se lever comme sur la pointe des pieds et brillait dans les joueurs d’instrument à vent avec de beaux solos modulés. (…) Des ovations et deux rappels ! » Kieler Nachrichten, 13.13.2012

Première « La Bohème »

« (…) Le GMD Peter Sommerer a savouré de façon sensible la douce mélodie et la sensualité de la partition multicolore avec ses symphonistes qui ont su faire oublier la réalité de la grisaille du mois de novembre avec une verve qui s’est ajoutée à la pulsation de l’Italianitá. » Kieler Nachrichten, 26.11.2012

2. Concert symphonique

„Une ivresse de sons suggestive dans le concert n°2 du Schleswig-Holstein symphoniste nationale de Flensburg, avec lequel le GMD Peter Sommerer a compris de rendre manifeste la lutte individuelle des compositeurs dans les phases prometteuses du romantisme (…) De puissantes envolées sonores, des contrastes tranchés lors du passage du délicat pianissimo au triple forte qui se cabre brusquement : la Symphonie n°3 de Bruckner n’est pas avare de largeur expansive ni de surdimensionnement dynamique. Peter Sommerer, estimé en tant qu’animateur de pupitre précis et élégant, veillant la plupart du temps aux nuances fines, prouve une affinité claire avec la rhétorique grandiose de son compatriote autrichien Bruckner lorsqu’il pousse ses musiciens dans les douches écossaises, passant de l’enthousiasme élégiaque au contraste de la fureur extrême et qu’il laisse sévir la tôle profonde des tempêtes de Jericho.
Une œuvre gigantesque, volumineuse et apocalyptique qui a animé les symphonistes vers des puissances maximum impressionnantes et a abouti dans des tuttiforte majestueux – ovations ! »
Flensburger Tageblatt, 02.12.2012

„Les symphonistes nationaux et leur Directeur général de la musique Peter Sommerer (…) ont célébré un grand succès avec la Symphonie n°3 d’Anton Bruckner. Avec beaucoup de tempérament, Sommerer a mené ses musiciens au jeu puissant à travers l’œuvre monumentale (…) L’orchestre et son chef ont été récompensés par de longs applaudissements à Flensburg pour l’interprétation réussie. Flensborg Avis, 02.11.2012

1. Concert symphonique

„En fait, c’est une entreprise audacieuse de débuter la saison des concerts en tant que nouveau Directeur général de la musique avec du « pur » Mozart (…) Cependant, Peter Sommerer est sûr de son affaire :
Tout d’abord, il est depuis longtemps très proche des musiciens de l’Orchestre symphonique du Schleswig-Holstein avec qui il est en phase, ensuite il a réussi la promotion plutôt inhabituelle de premier chef d’orchestre à chef d’orchestre attitré. Et deuxièmement, il semble que le haut-Autrichien (…) ait bel et bien dans le sang les hormones « Amadeus » nécessaires.
La Symphonie Jupiter de Mozart, le chef d’œuvre supplantant tous les autres de l’année 1788, résonne dans la Deutsches Haus chaque fois dans toute sa splendeur, tout au long de tempos frais, tout à frais impressionnants, à la théâtralité pétillante et cependant nullement exagérée. Les transitions maladroites dans la phrase lente parviennent à être souples presque sans exception. La double fugue puissante du final est bien interprétée vocalement et n’a donc pas à aucun moment une allure académique sèche. Et dans le son riche et vibrant du menuet Sommerer suggère ici qu’un Franz Schubert n’est plus loin. (…) Kieler Nachrichten, 21.09.2012

Repertoire List Opera

Alban Berg

Lulu

Georges Bizet

Les pecheurs de perles

Boris Blacher

Preußisches Märchen

Benjamin Britten

Albert Herring

Sommernachtstraum

Friedrich Cerha

Der Riese vom Steinfeld

Tan Dun

Marco Polo

Gaetano Donizetti

Don Pasquale

Lucia di Lammermoor

Antonin Dvorak

Rusalka

Peter Eötvös

Drei Schwestern

Charles Gounod

La Nonne Sanglante

Paul Hindemith

Cardillac

Leos Janácek

Jenufa

Emmerich Kálmán

Gräfin Mariza

John Kander

Cabaret

Eduard Künneke

Der Vetter aus Dingsda

Franz Lehàr

Die Lustige Witwe

Frederick Loewe

My Fair Lady

Albert Lortzing

Zar und Zimmermann

Nader Mashayekhi

Neda – Der Ruf

Jules Massenet

Werther

Don Quichotte

Wolfgang A. Mozart

Così fan tutte

Die Entführung aus dem Serail

Die Zauberflöte

Le Nozze di Figaro

La Clemenza di Tito

Alex Nowitz

Die Bestmann-Oper

Jacques Offenbach

Orpheus in der Unterwelt

Cole Porter

Kiss me Kate

Francis Poulenc

Dialogues des Carmélites

Giacomo Puccini

Gianni Schicci

La Bohème

Madama Butterfly

Turandot

Wolfgang Rihm

Jakob Lenz

Nikolai Rimski-Korsakov

Die Zarenbraut

Gioachino Rossini

Il Barbiere di Siviglia

Otello

Gerhard Schedl

Glaube, Liebe, Hoffnung

Alfred Schnittke

Die Historia von D. Johann Fausten

Arnold Schönberg

Die Jakobsleiter

Von heute auf morgen

Louis Spohr

Faust

Richard Strauss

Die Frau ohne Schatten

Der Rosenkavalier

Elektra

Johann Strauß

Die Fledermaus

Wiener Blut

Der Zigeunerbaron

Eine Nacht in Venedig

Igor Strawinsky

The Rake´s Progress

Peter Tschaikowsky

Eugen Onegin

Giuseppe Verdi

Don Carlo

La Traviata

Nabucco

Otello

Richard Wagner

Die Meistersinger von Nürnberg

Der fliegende Holländer

Das Rheingold

Walküre

Siegfried

Carl M. von Weber

Der Freischütz

André Werner

Lavinia A.

Robert Wright

Grand Hotel

Repertoirliste Concert

Johann Sebastian Bach

Magnificat
Messe in h-moll
Johannes-Passion
Matthäus-Passion
Weihnachtsoratorium
Div. Kantaten
Brandenburgische Konzerte
Ouverture No. 3

Bela Bartók

Konzert für Orchester

Ludwig van Beethoven

Symphonie No. 1, 2, 3, 5, 7
Klavierkonzert No. 2, 4

Violinkonzert
Missa in C-Dur
Missa Solemnis
Chorfantasie

Alban Berg

Lulu-Variationen
Violinkonzert
Wozzeck-Bruchstücke

Hector Berlioz

Symphonie fantastique

Johannes Brahms

Symphonie No. 1, 2, 3, 4
Haydn-Variationen
Violinkonzert

Anton Bruckner

Symphonie No. 3, 4, 5, 7, 9

Antonin Dvorak

Symphonie No. 8

Georg Friedrich Händel

Der Messias
Div. Concerti grossi
Wassermusik
Feuerwerksmusik

Joseph Haydn

Symphonie No. 22, 44, 60, 82, 83, 84, 88, 92, 96, 100, 101,102
Die Schöpfung
Sämtliche Messen

Paul Hindemith

Sinfonie „Mathis der Maler“

Anatoly Liadow

Kikimora
Baba Yaga
Der verzauberte See

Gustav Mahler

Symphonie No. 1, 6
Lieder eines fahrenden Gesellen

Olivier Messiaen

Un Sourire

Felix Mendelssohn-B.

Symphonie No. 4
Musik zu „Ein Sommernachtstraum“
Violinkonzert

Wolfgang A. Mozart

Symphonien
KV 200, 201, 297, 318, 385, 504, 550, 551
Flötenkonzert KV 315
Hornkonzert KV 417
Klavierkonzert KV 467
Violinkonzert KV 219, 211
Serenade KV 350
Requiem
Sämtliche Messen

Arvo Pärt

Te Deum

Jean Sibelius

Symphonie No. 2

Franz Schubert

Symphonie No. 2, 3, 5, 7, 9
Sämtliche Messen

Robert Schumann

Symphonie No. 1, 3

Johann Strauß

Div. Walzer, Polkas etc.

Richard Strauss

Don Juan
Tod und Verklärung

Karol Szymanowski

Violinkonzert Nr. 1

Peter Tschaikowsky

Sinfonie Nr. 2

Hugo Wolf

Italienische Serenade

Termine

Contact

Vous pouvez me contacter en remplissant le formulaire de contacts ci dessous

Tel.: 0170 3164 320

Merci beaucoup pour votre message.
Il y avait un problème avec votre message. Veuillez réessayer

share on